Offensive n°10

Offensive n°10, mai 2006

Sommaire

– Grève sensée à Censier
– Quelques éléments de réflexion sur le mouvement social
– Même pas mort, à propos des classes sociales
– Masala patriarcat, c’est pas du cinéma!
– Entretien : RAF, guérilla urbaine en Europe occidentale

Dossier « L’impérialisme scientifique »

La lutte contre la maladie et la faim est l’alibi de la science contemporaine. Pourtant, son utilité se révèle sous deux aspects. Alliée objective des puissants, elle leur permet de justifier l’état du rapport de domination social par des arguments de nécessité. C’est ainsi que les populations réfractaires au nucléaire se voient qualifiées de «radiophobes». La science remplace depuis deux siècles la divine providence (c’est-à-dire la fatalité) et justifie l’inéluctabilité de l’oppression (mais si, puisqu’on vous dit que l’infériorité du cerveau
féminin est prouvée scientifiquement…).

Loin d’être un pur savoir désincarné, elle est production de connaissances à partir de techniques, ce qui a pour effet de la rendre facilement transposable dans le champ de la production sociale. La science procure un pouvoir énorme de transformation du réel : elle a d’ailleurs créé le monde dans lequel on vit aujourd’hui. Aucunement opposée à la guerre (depuis 1945 au moins), la science est largement produite par et pour des besoins militaires. Ses retombées sont évidemment loin d’être neutres, et une bonne part des artefacts de notre quotidien (ordinateurs, téléphonie, gestion rationalisée des données, etc.) est justement issue de recherches militaires visant la plus pure efficacité

Pour sauvegarder l’avenir de la planète, prévenir de nouvelles guerres ou espérer vivre dans une société libérée, il faut nécessairement en finir avec le délire scientiste et commencer à se réapproprier notre monde et nos modes de vie. Seul l’arrêt de la recherche scientifique et industrielle peut laisser croire en un univers vivable sur le long terme.

– Paradoxe sur la science homicide
– La science, c’est la guerre
– La bombe atomique et vous
– Le mythe de la science pure
– Biométrie
– Des crédits, pour quoi faire ?
– Grignoble, mégapole nécrotechnologique
– La marchandisation de la biologie
– Quand les scientifiques critiquaient la science

→ Télécharger Offensive n°10 (format pdf) : offensive n°10

Publicités
Cet article a été publié dans Numéros téléchargeables, Revue Offensive. Ajoutez ce permalien à vos favoris.