Offensive n°26

Offensive n°26, mai 2010

Sommaire

– Contre les JO de Vancouver
– Les nouveaux « nouveaux militants »
– Lettres aux natifs zapatistes, colombiens et tous les autres
– Nanotechnologies, le public se rebelle
– Barbarie française (Émile Pouget)
– Terreur et disparitions au Pérou
– La condition prostituée, entretien avec Lilian Mathieu
– Pédagogie nomade, une école « différente »
– Livres, Musique, Arts vivants, Cinéma

Dossier « En finir avec la Françafrique »

Imaginez que la France soit gouvernée depuis quarante ans par le même président, parvenu au pouvoir par un coup d’État. Imaginez que ce président soit, à son décès, remplacé par son fils au terme d’élections truquées et dénoncées par toute la communauté internationale. Imaginez une France sans protection sociale, sans code du travail, sans retraites, sans liberté d’expression et sans droits syndicaux. Imaginez une France occupée en permanence par une armée étrangère qui n’hésite pas à intervenir à la moindre manifestation. Imaginez une France où la police politique et la garde présidentielle fichent, menacent, torturent et assassinent les opposant-e-s politiques. Imaginez que toutes les matières premières et les richesses produites en France soient systématiquement exportées pour engraisser les économies et participer à l’opulence de pays lointains. Imaginez enfin une France où 70 % des habitant-e-s vivent sous le seuil de pauvreté, et où l’espérance de vie ne dépasse pas cinquante ans.

Remplacez le mot France par n’importe quel pays d’Afrique francophone, et vous y êtes : bienvenue en Françafrique… Cette situation n’a en effet rien d’imaginaire. Depuis 1960, les mécanismes mafieux du système françafricain ont remplacé et prolongé la domination coloniale. L’emprise militaire, économique et politique de la France sur ses anciennes colonies africaines n’a jamais été aussi forte. Or, cinquante ans après les indépendances officielles, 2010 a été décrétée « Année de l’Afrique » par Nicolas Sarkozy. L’État français organise les 31 mai et 1er juin un grand sommet des chefs d’État Afrique-France à Nice, et s’apprête à faire défiler les troupes africaines sur les Champs-Élysées le 14 juillet. Des dictatures et leurs armées tortionnaires seront reçues avec tous les honneurs de la République.

Plus que jamais, il est indispensable de démonter les discours d’une France « amie de l’Afrique », de mettre à jour les rouages de la Françafrique, de faire connaître et de soutenir les résistances qui, ici comme là-bas, s’efforcent de renverser ce système. Car détruire la Françafrique, c’est entrevoir la fin d’une des expressions les plus violentes du capitalisme mondialisé et de l’oppression du Sud par le Nord, un premier pas indispensable vers l’autonomie des peuples et la solidarité internationale.

Ce dossier a été réalisé en collaboration avec des militant-e-s de l’association Survie.

– La Françafrique en carte
– C’est quoi la Françafrique ?
– La France-à-fric se porte bien
– Le PS dans la Françafrique : entre promesses et renoncements
– Sarkozy, la Françafrique décomplexée
– Les argumentocs de la Françafrique
– Exactions et assassinats. Les sévices de l’armée française
– Ethnisme ou domination
– Areva ne fera pas la loi
– Que reste-t-il de Thomas Sankara ?
– De la décolonisation à l’idéologie du développement
– L’anarchisme en terre africaine
– Des stratégies de Survie

→ Télécharger Offensive n°26 (format pdf) : offensive n°26

Publicités
Cet article a été publié dans Numéros téléchargeables, Revue Offensive. Ajoutez ce permalien à vos favoris.